.:: Bienvenue à Gwendalavir ::.
/! FORUM FERMÉ /!

Désolé mais vous arrivez trop tard ^^'

Nous espérons refaire un forum similaire, si cela se fait finalement,
nous l'indiquerons en page d'accueil.

Merci de votre compréhension.

.:: Bienvenue à Gwendalavir ::.

Un monde où vous entrez dans la légende, un monde où vous redevenez vous même .... Dessinateur, Marchombre, Mercenaires du Chaos, Pirates Alines ou même rêveur : qui serez vous ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bienvenue à tous les Alaviriens ! Si vous venez de vous inscrire, présentez vous !
Forum ouverts aux améliorations : venez en parler dans le forum d'Administration =)
La Quête du Couple Céleste est encore d'actualité : venez y répondre =)

Partagez | 
 

 Chute.

Aller en bas 
AuteurMessage
Elandili
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 749
Age : 25
Race : demi-faël
Date d'inscription : 26/08/2009

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Don: Concerne les arbres passeurs

MessageSujet: Chute.   Lun 10 Jan - 23:31

[…]
Il voyagea sans encombres pendant trois jours, se nourrissants de fruits et de gâteaux sec au goût sablonneux. Il dut traverser certaines forêts par les cimes des arbres et il atteignit enfin la Grande Faille,
Simple formalité à traverser,
Merveille de la nature,
Séparent la vie et la mort,
La végétation et le désert.
Il pensait q’il ne lui faudrait que deux jours pour atteindre le Rentaï, il ne pouvait pas atteindre cette montagne traversant le désert ainsi chargé. Il abandonna les gâteaux secs, ramassa des mûres et des framboises à la place, il cacha plusieurs couteaux dans une faille de la falaise ainsi que ses bottes. En revanche il se chargea d’eau et il mit de souples chaussures de marches. Il ne lui restait qu’un arc de voyage, plus petit et plus léger, ainsi qu’un couteaux. *On ne sait jamais* et il se mit en route, croisant plusieurs cadavres plus ou moins vieux sur les abords de la falaise et de la Voleuse, un torrent indomptable qui charriait des galets sur ses berges au fond de l’immense faille.

La traversée du désert fut terrible. Il se perdait le jour a cause des dunes et s’orientait seulement de nuit grâce aux étoiles, la traversée fut plus longue que prévu, en voyant un énorme massif rouge au loin, animé de quelques points verts, il fut soulagée car il avait épuisé ses réserves pour le voyage de retour. Une demi journée lui fut nécessaire pour rejoindre le bas du massif où des énormes rochers s’étaient accumulés au fil du temps et complétaient la désolation de ce paysage karstique. Il ne croisa pas âme qui vive, sinon quelques ossements épars.
Arrivé à un premier bastion minéral, il découvrit un bassin discret et s’abreuva longuement.
Il regarda les immenses falaises qui s’élevaient et sentit en lui que ça allait être sa plus belle ascension. Il était comme attaché à cette montagne par un appel invisible.
Il commença l’ascension.

Après la troisième falaise il l’entendit Un chant, un murmure bienveillant. Il continua.

Après plusieurs minutes d’escalade il arriva au milieu d’une gorge minuscule, comme si l’eau la rongeait depuis une éternité.
Devant le chemin qui s’offrait à lui émanait le murmure, si harmonieux, qui l’appelait, il devint presque douloureux de l’entendre. Il continua.
La montée se fit plus ardue. Il avait les larmes aux yeux chaque fois que le murmure apparaissait.

Le Désert des Murmures, combien de gens l’avaient déjà entendu?
Et combien n’y avaient pas eut droits ?
Il sauta sur la paroi d’en face et se rattrapa de justesse en poussant un cri : il avait un caillou pointu planté dans la main gauche et elle qui saignait déjà abondement. Une fois qu’il eut essuyé le sang sur sa tunique, il continua.
La montée semblait infinie et après plusieurs éternités El aperçut un décroché dans la falaise. Il ne se rendit pas compte q’il avait abandonné son sac en bas et qu’il n’avait pas d’eau.
Peut importait, il n’avais pas soif. Le murmure prit la forme de voix
-Viens à moi.
*Si je doit tomber que se soit du plus haut !* songea t il, et il continua malgré la gravité qui l’attirait dangereusement vers le bas.
Il était arrivé à une terrasse immense d’où il apercevait même la grande faille. Il ne lui restait qu’une immense aiguille rocheuse à grimper, reine au milieu de ses semblables. Il continua. Encore.
Cette dernière ascension lui prit un temps fou, quand il parvient afin au sommet, plus rien ne comptait, ni ses doigts déchirés, ni sa main blessée, ni ses muscles paralysés ni ses poumon en feu, ni la nuit qui était maintenant tombée. Il était au sommet, littéralement. Il pouvait tutoyer le soleil et les étoiles. Si il faisait un seul pas dans le vide il pourrait atteindre la pays Faël. Inconscient de ses gestes, il respira longuement plusieurs fois. Il aperçu ensuite que le rocher sur lequel il se trouvais était troué, d’une forme ressemblant parfaitement à son corps ; le murmure l’engagea à y rentrer, il s’allongea.
-Qui es tu ?
-Bonjour…
Mais tout à coup il chuta, il était dans le vide, dans les ténèbres, dans le néant.

Il n’avait plus aucun souvenir, seul dans les ténèbres, il ne bougeait plus, il ne savait pas pourquoi il était là, il ne savait plus qui il était.
Le temps n’avait plus d’importance -il ne savait plus qui il était-. Il ouvrit ses sens.
Le terrible silence se déchira enfin. Le murmure arrivait et reprenait forme de voix.
-Voyageur d’arbre.
-Sang mêlé.
Il écoutât plus attentivement.
-Voyageur d’arbre.
-Sang mêlé.
-Homme sans ombre
-Lueur sombre
Les voix se mêlèrent
-Danseur de feuille, éclair lunaire, regard céleste.
Elles se turent pour ajouter intensément
-Force mystérieuse
-Âme silencieuse
-Ange fugace
-Eclaireur du ciel
Et une autre fois
-Eclaireur du ciel
Elles s’éloignèrent et ne firent qu’un lointain écho.
-Tu n’es pas prêt.
Nouvelle chute
Elandili hurle. Les ténèbres emplissent son corps.
Douleur.
Déchirrement.


Il se réveilla sans savoir où il était. La pierre sous lui était glacée mais le vent était tiède ; il transportait l’odeur du sable et du sang.
Il ouvrit enfin les yeux vers le ciel matinal et réalisa qu’il était sur l’aiguille rocheuse. Sa main gauche se remit à lui envoyer des ondes de douleur.
Douleur, souffrance, ténèbres… El tachait de se rappeler ces éléments familiers quand le murmure apparut une ultime fois
-Eclaireur du ciel.
Il se leva et fut pris de vertiges, il attendit un moment et observa la ligne d’horizon. Eclaireur du ciel, que voulait lui dire la montagne ?
Il avança d’un pas et regarda le vide de plusieurs centaines de mètres qui s’offrait sous lui.
L’aiguille rocheuse était parfaitement lisse, seules certaines marques rouges -du sang- indiquaient qu’il avait réellement grimpé jusqu’ici.
Il regarda de nouveau le vide. Eclaireur du ciel, une idée lui vint, une idée qui défiait la raison et la logique.

Il suffisait d’y croire,

Il se plongea dans le vide.



Il eut le temps de compter jusqu’à 10 avant que ce qu’il attendait ce produise : d’immenses ailes immaculées sortirent silencieusement de son corps au niveau de ses omoplates.
D’instinct, il réussit à les placer correctement et ralentit son allure, il arriva enfin à planer et redescendit en altitude tout en ménageant son rythme cardiaque bouleversé.

Le vent le portait assez près du sol tout en l’éloignant du Rentaï. Il éclatât d’un rire sans fin, bénissant sa chance et son inconscience.
La sensation de Liberté qu’il vivait ne lui permit pas de voir les individus vêtus de noir pourtant si près sous lui.
De même, il ne pouvait entendre le sifflement de la flèche qui filait droit sur son cœur.
Il ne la sentit même pas lui traverser le corps.
Ses ailes se rétractèrent lorsque son corps heurta enfin le sol.
Au loin, un cri.
Aujourd’hui encore on connaît la légende
De l’ange déchu qui offrit son dernier sourire,
Quelque part au milieu du Désert des Murmures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chute.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Effet d'Obama; la chute de l'indice Dow Jones
» lourde chute pour allan jlr
» chute du roi a EBLY
» La chute d'Arnor.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:: Bienvenue à Gwendalavir ::. :: °Gwendalavir ~ Hors Empire° :: •Désert des Murmures•-
Sauter vers: