.:: Bienvenue à Gwendalavir ::.
/! FORUM FERMÉ /!

Désolé mais vous arrivez trop tard ^^'

Nous espérons refaire un forum similaire, si cela se fait finalement,
nous l'indiquerons en page d'accueil.

Merci de votre compréhension.

.:: Bienvenue à Gwendalavir ::.

Un monde où vous entrez dans la légende, un monde où vous redevenez vous même .... Dessinateur, Marchombre, Mercenaires du Chaos, Pirates Alines ou même rêveur : qui serez vous ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bienvenue à tous les Alaviriens ! Si vous venez de vous inscrire, présentez vous !
Forum ouverts aux améliorations : venez en parler dans le forum d'Administration =)
La Quête du Couple Céleste est encore d'actualité : venez y répondre =)

Partagez | 
 

 Convoie Al-Far/ Al-Chen

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Sam 19 Sep - 20:42

La lourdeur des chaleurs estivale était passé, et le ciel clair et bleu était parsemé de douce tâche de cotons; une journée comme Faigane les aimes. Quel dommage que ce ne soit pas plus souvent le cas. Elle flânait tranquillement au milieu des étalages de nourriture, achetant ici et là des aliments diverse qu'elle aimait grignoter, et qui lui tiendrait compagnie lors du voyage; les ragouts du chef étaient bon, mais elle avait toujours quelques gouters dans ses affaires. Elle choisit alors quelques pains d'herbe au fromage, grillés à feu de bois pendant une dizaine de minutes, puis elle affichant son éternel sourire radieux, elle se dirigea d'un pas joyeux vers la grande place, là où le convoie spéciale se préparait activement, véritable fourmilière humaine, à laquelle elle était fier de participer.
Suite à la découverte d'important filon, une grosse des pierres de rubis, saphir et autres éléments avaient été extrais de la roche, pour ensuite être acheminé vers Al-Chen par caravane. Et c'est à cette caravane que Faigane , bijoutière itinérante de renom, fut engagé pour commencer à travailler un peu ces trésors, et en étudier les structures et ainsi que les méthodes de purification. Et aussi que le big-boss-responsable-en-chef était un de ses clients, très satisfait par une de ses créations macabre, fait à partir de son propre sang; concept qui l'avait charmé...

Mais le poste qu'elle aimait surtout dans cette affaire, c'était de faire partie des soldats engagé pour défendre le convoie, conséquence du à un gout du combat refoulé, à moins que ce soit la perspective d'un double salaire.

Arrivé au milieu de cette ruche bourdonnante, elle se hissa jusqu'à la place où elle avait rangé ses affaires, et après avoir déposé ses provisions, elle décida d'aller se balader un peu, mettant ainsi de côté sa hâte à ce que les dernières recrues se pointent, pour que le convoie puissent partir.
Revenir en haut Aller en bas
Barahir Til' Ilïen
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 1146
Age : 23
Race : Humain
Guilde : Frontalier
Date d'inscription : 07/07/2009

Feuille de personnage
Âge: 35 ans
Don: Manie le sabre comme dieu ^^

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Dim 20 Sep - 10:10

Je chevauchait depuis plusieurs jours déjà à travers les plateaux d'Astariul, sans aucuns problème. J'était partis de la Citadelle après avoir reçut une dépêche de l'Empereur qui voulait que je surveille et protège un convois de pierres précieuse qui partait d'Al-Far.

Arrivé au sommet d'une colline sans arbres, je vis la 4ème cité de l'empire. Elle était grouillante d'activité. Je vis descendre la colline à mon cheval puis je rentra dans la ville.
J'avais rendez-vous sur la grande place avec une itinérante. Je demanda mon chemin aux gardes postés à l'entrée. D'après leurs explications je devais suivre la rue principale.
J'arriva bientôt en vue de la place où on commençait déjà les préparatifs du voyage. Je descendis de mon cheval et m'approcha du convois. Il y avait là une femme qui mangeait des pâtisseries.


-Excusez moi, mais pourriez-vous me dire où se trouve l'itinérante Faigane Damies?

_________________ Signature_________________



Mort en marche
Efficacité pure
Frontalier


La mort n'est qu'un autre chemin, que nous devons tous prendre. Gandalf, le seigneur des anneaux
Hommage à Pierre Bottero

"Un jour un homme a insulté les frontaliers, on ne l'as plus revus depuis..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eryndel
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 1428
Race : Faëlle
Guilde : Marchombre
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Dim 20 Sep - 12:04

Une faëlle aux magnifiques cheveux auburn flânait tranquillement dans les rues d'Al-Far, un léger sourire aux lèvres. Eryndel avait été engagée pour défendre un convoi de marchandises qui partirait de cete cité pour se rendre à Al-Chen, et elle avait du mal à contenir la joie qui l'envahissait à l'idée de retourner dans la cité où elle avait rencontré la marchombre sans qui, aujourd'hui, sa formation n'aurait pas été achevée. Peut-être pourrait-elle rendre visite à Iris ? Oui, mais la talentueuse humaine aux cheveux blancs n'y serait peut-être pas... Après tout, son amie voyageait beaucoup, restait rarement en place et ne demeurait jamais chez elle très longtemps.
La jeune femme reporta son attention sur la rue qu'elle suivait. Si elle en avait eu le temps et l'envie, elle aurait eu nombre d'occasions d'exercer son talent de marchombre ici, mais tel n'était pas le cas. Droit devant elle, la rue débouchait sur la grand-place. Enfin. Eryndel scruta les chariots que l'on chargeait de marchandise, sans cesser d'avancer de son pas souple et dansant. Elle laissa son regard errer sur tout ce monde en effervescence quand, tout à coup, un visage familier attira son attention.
"Barahir ?"

Elle pressa le pas, l'aborda :
"Barahir Til'Ilïen, c'est bien vous ? Vous êtes du voyage aussi ? Ça alors, quelle surprise..."
Elle ne put empêcher une étincelle malicieuse de traverser ses yeux vert pâle tandis qu'elle se remémorait le temps où elle l'avait rencontré en compagnie de Thowind. Ce temps-là lui paraissait si proche, et si lointain tout à la fois.

"J'espère que ma présence ne vous ennuie pas... Je crois me rappeler que vous ne m'appréciiez pas trop."
Et son sourire s'élargit gaiement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cuian
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 3227
Age : 23
Race : Humain
Guilde : Dessinateur/guerrier Aline
Date d'inscription : 12/06/2009

Feuille de personnage
Âge: 20
Don: Celui du dessin (et des tornades ;p)

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Dim 20 Sep - 13:27

La canicule saisonnière passé, Cuian avait quand même opté pour les manches courtes, ainsi que le dégraffage de sa cape, pour profiter en douceur de la fin de saison imminente. Levant les yeux au ciel, il en conclue que l'on arrivait en début d'après-midi, certitude confirmé par les efluves chargés d'arôme, grillades, et senteurs sucrés. Lui-même ayant finit son repas, il était temps de retourner à la grande place, pour rejoindre le convoie dont le départ semblait maintenant proche. Etant guerrier de grande éxperience, ainsi qu'habile dessinateur, il n'avait pas eu trop de mal à s'y faire engagé, malgré son apparence louche, et son premier versement lui avait servi à payer ses dépenses de ces derniers jours.
Prenant concience de l'importance de cette caravane, il avait donc décider d'écumer faussement les tavernes, pour repérer d'éventuelle individu suspect qui semblait s'intéresser de trop près au convoie. A son soulagement, ses recherches n'avaient point aboutis.
Revenu sur la grande place, il songeait à aller se renseigner sur le temps aproximatif qui restait avant le départ, quand il fit une curieuse rencontre:

- Vous participez à l'escorte vous aussi, je suppose?

Eryndel et Barahir qui semblait jusqu'à là en pleine discussion, s'intérompirent, et se tournèrent vers lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris Izeur
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 3331
Age : 23
Race : Humaine
Guilde : maître marchombre
Date d'inscription : 31/12/2008

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Don: Greffe. Module les rayons célestes pour en faire des armes

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Dim 20 Sep - 19:30

Iris était a Al-Chen depuis deux jours mais ne comptait pas y rester. Elle était la pour affaire. Engagée par un riche bijoutier, celui-ci lui avait demander de livrer une pièce unique a une personne très spécial d'après lui.

*Pathétique* pensa la marchombre.

Cette personne "spéciale était un artiste aux drôles de lubies. Non pas drôles. Loufoques, débiles ou je ne sais quoi. Elle courait après ce taré depuis justement deux jours. Le paquet serré dans la main droite elle accéléra l'allure. Sa course était fluide, rapide. L'homme en face d'elle lui courait les mains levées au ciel et criait des phrases telle que:

-ELLE ARIVE!!! LA MORT ME POURSUIS!! FAITE PLACE! JE SUIS UN ARTISTE DE RENOM, JE NE DOIS PAS MOURIR!!!!!

Désespérant! Elle repensa a se qui s'était passé.

* Iris s'arrête et frappe a la porte, un homme avec un énorme chapeau fait d'écorce lui ouvre. Un chapeau de petit pense la marchombre. Elle se présente.

-Bonsoir je suis Iris Izeur. Le bijoutier Malorofe ma confier un paquet a vous remettre.

L'homme approche son visage a deux millimètres a peine du visage de la jeune femme.

-PAUVRE FOLLE!!! Ne me parler pas tant que vous n'êtes pas purifier! Suivez moi! Viiiiite!

Il l'entraina a l'intérieur et attrapa une bassine. Qu'il lui jeta au visage. Un liquide poisseux lui dégoulinais dessus. La jeune femme avait poussé un hoquet de surprise et avait essuyée son visage. Le liquide était un mélange poisseux de couleur grise et verte. Iris ferma les yeux ne voulant pas connaitre l'origine de cette mixture.
Elle attrapa par le colle cet énergumène et appuya son front contre le sien.

-Écoute moi vieille chouette, tu vas me payer et je disparaitrais sans t'avoir briser les doigts. Toute suite.

Elle le relâcha.

L'homme la regarda longuement et répliqua.

-Ma pauvre demoiselle je suis arrivé trop tard! Vous êtes déjà possédait!

Il repensa a ses paroles et prit de terreur se jeta par la grande baie vitrée, laissant la une Iris complètement abasourdie. *

Elle avait prit le temps de se laver et voila qu'elle retrouvait son homme. Il n'allait pas lui échapper. Elle sauta et aterrissa sur son dos. Le choc fut brutal, l'homme s'étala de tout son long. Iris a genoux sur son dos tira une grosse bourse.

*Pas le temps de triller... sa sera en dédommagement pour les ennuis causés.*

Elle lui fourra le petit paquet qu'elle tenait toujours dans sa main, dans sa poche et et fit demi-tourd prête a repartir donner l'argent au bijoutier. Elle s'arrêta net.

- Il va venir... j'en suis sur, c'est lui le grand patron. Cet Oril je sais pas quoi. Il parait que sa va raporter gros. On l'attend sans faire d'histoire, cette caravane en vaut la peine.

Elle se fondit dans l'ombre pour ne pas se faire repairer. Un convoie. Il n'y en avait qu'un aujourd'hui. De grosse envergure. Et Oril avait un projet pour lui. Un petit sourire apparue sur les lèvres de la Marchombre. La dernière fois qu'elle l'avait croisé, il lui avait laissé un souvenir. Une entaille au flanc. Pour une fois c'est elle qui le traquerait.
Elle se mit en quête du convoi, elle devait s'y faire engager.

*******

-Bien ma belle, tu remplaceras Mili. Tu seras la gérantes de tout ce beau monde. J'espère que tu cuisines bien!

Iris pinça les lèvres. Le seul poste encore vacant était celui de cuisinière.

-D'accord. Je serais votre cuisinière.

L'homme lui donna une petite tape sur l'épaule.

-Bien Maisiri! C'est bien!

Iris avait préférer changer de prénom. *On ne sais jamais*

Elle avait troqué son habit noir contre un pantalon gris et souple, une tunique verte. Son sabre resterait dans son paquetage, ses poignards ne la quitteraient pas.
Son regard se posa sur un petit groupe. Et ses yeux s'agrandirent de stupeurs. Eryndel, Barir un truc dans ce genre et Aifoal était là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-school-afte.forumactif.org/forum.htm
Oril Toraup
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 30
Race : humain
Guilde : mercenaire du chaos
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Dim 20 Sep - 21:11

Quel que part dans la cité du Chaos.

Cela fessait maintenant plus de cinq heures que l’on entendait la même chose ! D’abord l’homme rugit pour se donné du courage. Ensuite il s’élance, certain de façon fluide d’autre aussi habilement qu’un éléphant. Enfin, arrive le moment du contact. Les lames s’entrechoc, tantôt avec une tellement violence que des étincelles se créent, tantôt aussi rapide que silencieux, mortelle. Ensuite, l’autre homme daigne enfin lever le regard vers sont adversaire. Se dernier, comme paralyser par le regard, baisse sa garde, relâche sont attention. Un dixième de seconde. C’était à chaque fois un dixième de trop. L’autre homme, celui qu’il appelle l’instructeur en a déjà profiter. Un coup, jamais mortel, mais toujours rapide, précis et puissant. Un bruit, celui de l’attaquant lorsqu’il réalise qu’il vient de perdre, lorsqu’il réalise que l’air de peut peu entrée dans ces poumons. Puis s’en suit, un long silence, l’attaquant profite de se silence pour sombré. Un « repos » forcé. Pendant se temps, le futur nouvel attaquant regard sont prédécesseur s’effondrait lamentablement au sol, il se dit qu’il fera mieux. Ils avaient tous dit sa. Aucun ne peut le mettre en pratique. Cinq heures qu’ils essaient tantôt avec fougues, tantôt avec courage, voir même par obligation. Tous sans exception était à terre terrassaient par leur instructeur, terrassaient par Oril Toraup, instructeur du Chaos et commandant d’une des meilleures unités d’envoleurs.

*- Ces nouvelles recrues sont décidément pitoyables, pensa Oril.
- C’est donc une raison suffisante pour que je puisse me défouler non ?
- Non, Toraup tu as entendus comme moi nos seigneurs dire qu’il fallait que l’on cesse le massacre dans les nouvelles recrues !
- Possible… Me souvient pas très bien de cette partie là ! Mais avoue qu’on leur rendait service en tuant des nullités pareil, non ?
- Il est vrai que c’est pitoyable avortons non pas la carrure de notre unité !
- Oui, quarante hommes trier sur le volé et entrainer par nos soins, une unité, ou plutôt devrait ton dire une armé de Ts’liche affamaient !
- C’est vrai qu’ils sont impressionnants, mais il ne le resterons pas longtemps si on ne leur trouve pas un peu d’action à se mettre sous la dent.
- Si tu me parle de sa c’est que tu as une idée en tête. N’est pas Oril ?
- Oui, j’ai entendus parler…*


- Excuser moi instructeur mais je voulais vous deman…

Tandis qu’Oril et Toraup discuter, une jeune recrue c’était approcher et avait déranger la discutions interne qui se déroulait entre Oril et Toraup. Toraup terriblement contrarier saisi la jeune recrue sans lui laisser le temps de terminer. De sa poigne de fer, il écrasa la gorge de se dernier qui commencer à suffoquer. Puis tirant d’un coup sec, arracha la trachée du pauvre malheureux qui était venus l’importuner. Les autres recrues fire comme si de rien était. On leur avait parlé des « tendances » violentes de leur instructeur.

*- Excuse-moi, tu disais donc Oril ?
- Je t’avais dit d’arrêter de tuer les recrus !
- Possible, j’ai dû là aussi avoir un moment d’absence.
- Grrr. Enfin comme je te disais, j’ai entendu parler d’un convoi qui aller bientôt partir d’Al-Far avec à sont bord une cargaison de pierre précieuse, très précieuse.
- Et alors, tu c’est bien que je me fiche éperdument des richesses et que ta troupes d’envoleurs n’en a que faire elle aussi.
- Toraup, Toraup. Tu m’avais habituait à mieux au niveau de la réflexion. A ton avis, qui va protéger un tel convoi ? Une troupe de paysans d’Al-Far ?
- Haaaa ! Effectivement, je n’avais pas vus sa comme sa ! Il se peu que ton histoire de convoi vaille la peine !*


Oril afficha un sourire carnassier face à l’acceptation de Toraup. Les quelques rares recrus qui était encore là pris de panique, à la vue de se sourire, s’enfuir à toutes jambes. Cependant, Oril bondit, un saut rapide, puissant et précis. Apparemment, Oril était aussi habile en combat que pour se déplacer. Il saisi par le col l’une de ces recrus et lui dit :

- Va prévenir mon unité, qu’elle se prépare à partir en campagne !

Sur ceux, Oril relâcha la recrue qui déguerpis prévenir l’unité sans demander sont reste.

- Bien, allons nous préparaient nous aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vel
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 52
Race : Humain
Guilde : Marchombre
Date d'inscription : 10/05/2009

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Don: Maîtrise de l'eau

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Mar 22 Sep - 16:56

Vel se trouvait dans une plaine qu'il ne connaissait pas. Un Sahara de verdure inimaginable. Seul dans un monde inconnu, il avançait. Le vent était de la partie et les brins d'herbes qui se faisaient prendre dans le piège de cet aire troublant dansaient comme des diables surexcités.
Un sourire regardait ce monde. Celui d'un marchombre découvrant l'inconnu. Celui d'un marchombre explorant l'inconnu.
Le pas était régulier et le geste simple.
Après plusieurs heures de marches, la lumière s'évanouit dans le monde d'une nuit de pleine lune.

Vel s'arrêta en pleine forêt de brins d'herbes.
Ses yeux ressemblaient à des étoiles bleus sorti de l'univers pour se placer dans ses pupilles. Allongé de tout son long, il regardait. Patiemment. Sans peur, ni crainte.
Il ferma ses yeux et Sommeil un grand ami à lui vint lui ouvrir son monde : Rêve.
Vel se réveilla et se leva en une fraction de seconde. Le bruit d'un cheval galopant attira son attention. regardant scrupuleusement les alentours, il surveillait quand soudain, une ombre noire apparut. Elle avançait. elle ne courait pas. elle marchait. Toujours ce bruit de cheval qui avançait. L'ombre se trouvait à une vingtaine de mètres de Vel quand un soulagement pris place dans son être intérieur. En effet c'était bien un cheval mais qui n'avait pas de cavalier. Un cheval entièrement noir, avec une crinière ondulée. Cela devait être surement un frison se dit Vel. Il avançait toujours. Son pas était plus lent du fait que le cheval avait vu la forme humaine du jeune marchombre. Vel s'avança à son tour. Silencieusement comme tout bon marchombre qui se respecte. Le cheval ne prit pas peur. Au contraire. il s'arrêta à un mètre de Vel quand celui-ci posa sa main sur sa tête. Sans broncher, il s'avança de plus belle. Il était plus grand que se que pensait Vel. Son dos était nu. Sans selle. Cela devait être surement un cheval qui s'est échappé de son box. Il caressa la bête de tout son long. Une harmonie se passait entre eux deux. Une harmonie qu'ils ne pouvaient expliquer l'un et l'autre. Le cheval fit quelque chose à laquelle Vel ne s'attendait pas. Il se baissa pour que le marchombre puisse y monter, se qu'il fit sans contrainte. Son dos était à une proportion bien mesuré pour les jambes du marchombre. Vel surplombait la verdure, devenu grise à cause de la nuit, et avança sa tête près de l'oreille de cette somptueuse bête. Tout en chuchotant il dit :
- En avant !
Le Cheval qui était un mal avança en galopant. Vel le tenait par la crinière. Les galops étaient fluides et superbement excitant. Les herbes grises passaient à une telle vitesse que le marchombre en eut le souffle coupé. C'était beau. Trop beau.
Toute la nuit fut une excitation pour Vel. Cela faisait bien longtemps que la jouissance n'avait pas fait irruption dans ce corps meurtri par un passé peu commun. Soudain, une lueur apparut. Non, en fait il y en avait deux. La première fut celle du soleil levant dans l'horizon du monde. La seconde fut une lueur d'espoir pour la vie du jeune marchombre.
Il avait tué ses parents, il ne pouvait rien y changer. Autant aller de l'avant se disait-il, et ne pas rester dans son passer afin de détruire son avenir. Quand le matin arriva, un sommeil profond vint à Vel. Il dormit l'esprit tranquille une matiné entière.
L'après-midi était identique au précédent. Chaleur insoutenable que Vel affrontait avec difficulté. Son cheval, qu'il avait nommé Black Arrow, tirait souvent la langue. Soudain, après une heure de route, où Vel restait au côté de Black, le surnom du frison, des toitures étaient identifiable à l'horizon. Toitures que le marchombre ne connaissait pas. Belles à première vue. Il avança en direction d'une nouvelle inconnue.

La ville était somptueuse. Grande et impressionnante. Sa monture traversa les rues et les marchés sans trop de difficulté quand une pensé lui vint à l'esprit. Il fallait qu'il trouve de quoi se nourrir et trouver du boulot, sinon, c'était la mort assuré. Surtout dans un endroit inconnu. Son regard se porta vers un attroupement en plein milieu d'une place. De grosse cargaisons se déposaient dans des caravanes. cela devait être un convoie se disait Vel. Son frère en avait déjà fait un, et cela lui avait apporté beaucoup. Peut-être pas économiquement, mais en savoir et découverte oui.
D'un pas peu serein, il avança. Black Arrow avança sans rechigner se qui rassura Vel. Le marchombre n'avait pas besoin de tenir Black. il le suivait sans se sauver. C'était vraiment étrange. Pourquoi l'avoir choisi lui. Pourquoi ne partait-il pas ? Pourquoi restait-il ? Pourquoi... Trop de question à laquelle il aurait des réponses plus tard. Ou peut-être pas...
Le pas de Vel s'arrêta devant une bande de personne. Un frontalier à la carrure peu commune, une sorte de guerrier lui aussi peu banal, une femme ressemblant à Vel, peut-être pas physiquement, mais autrement, et une autre à la carrure rousse qui devait faire partit du convoie. Hésitant, effrayer il se lança dans une aventure à laquelle son frère avait déjà fait parti. Un convoi vers d'autres monde inconnu.
- Excusez-moi, serait-il possible que je puisse m'aventurer dans ce convoi si cela est encore possible bien sûr ?
Les cheveux longs de Vel devenait de plus en plus noirs. Du moins c'était une impression. Il n'avait jamais parlé à des inconnus et encore moins à des personnes importantes. Black Arrow restait stable sans broncher. Vel lui, avait la trouille de sa vie, mais ne le montrait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternal.forum-actif.net/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Mar 22 Sep - 18:11

"Ouch!" Laissa échapper le jeune homme en laissant tomber sur son pied le caisson qu'il portait. Passant en rapidement en revue l'escorte engagé, Faigane n'avait pas pus s'empêcher d'aller taquiner ces beaux jeunes hommes musclé, au teint frait, affairés à hisser les dernières caisses avant de prendre congé du convoie. Grignotait du bout des doigts un gateau aux amandes, elle avait alors adressé un petit clin d'oeil, suivit d'un sourire malicieux à un de ces soupirants qui avait tourné la tête, laisser tomber sa cargaison sur ses orteils.
Quittant alors la scène en sifflotant, elle s'était reporté sur sa liste, où trois éléments manquaient à l'appel: un Frontalier, concession du seigneur de la Citadelle; une marchombre, membre d'une guilde dont elle ne connaissait peu à part la réputation, ainsi qu'un guerrier travaillant à son compte, qui se baladait la journée en ville, et qui ne revenait que le soir.
Soudainement, elle vit un homme en armure, cheveux noir, les yeux bruns, et un sabre pendant sur son dos, se planter devant elle:

- Excusez moi, mais pourriez-vous me dire où se trouve l'itinérante Faigane Damies?

Un grand sourire éclaira Faigane; durant sa formation au combat par un Thül, celui-ci ayant une certaine aversion pour ses rivaux Frontaliers, il avait appris à Faigane à les reconnaitre à leurs armures, ainsi qu'à leur façon de se mouvoir et l'état de leurs mains, forgé de façon spéciale pour le combat, aux fil des années. Et après un rapide éxamen de l'individu, Faigane pouvait affirmer que c'était un authentique Fontralier qui lui faisait face.

- Elle devrait être juste devant vous, répondit-elle alors d'un ton joyeux, tout en cochant l'une des dernières case qui lui restait.

L'homme n'eu même pas le temps de répondre, qu'un éclair de cheveux roux surgit à côté de l'homme et lança dans la foulé:

- Barahir ? Barahir Til'Ilïen, c'est bien vous ? Vous êtes du voyage aussi ? Ça alors, quelle surprise...

Pendant qu'ils devisaient, Faigane se demandait où pouvait bien être les deux autres. Elle pensait bien que le guerrier arriverait à l'heure de rassemblement, comme à son accoutumé, mais ne sachant pas à quoi pouvait ressembler une marchombre, elle préfera s'en réferrer au deux compères, et leurs demanda:

- Hum, excusez-moi, maiiis... on attend une marchombre, et étant peu cultiver sur le sujet, je ne connais aucun signe distinctif, à part le fait qu'ils sont indispensable pour le convoi; sauriez-vous m'aider?

Une lueur de compréhension se dessina sur son visage, alors qu'elle se remémorait la phrase prononcé par la belle rouquine aux longues oreilles: "Vous êtes du voyage aussi? "

* Arg! La boulette! C'est ELLE la marchombre!! Mais est-ce qu'ils ont tous de longues oreilles?*

Ne sachant pas comment allait réagir la concerné, c'est avec un certain soulagement qu'elle vit, surgir à sont tour, Cuian Aiofal.

- Vous participez à l'escorte vous aussi, je suppose?


*******

Un peu plus tard, alors que la discussion battait à son plein, discussion où Faigane se sentait ETRANGEMENT seule, le dernier inconnu de la soiré, et qui n'était pas sur sa liste, se présenta:

- Excusez-moi, serait-il possible que je puisse m'aventurer dans ce convoi si cela est encore possible bien sûr ?
-Bien sur! répondit-elle avec empressement. Il nous fallait justement un second éclaireur. Tout à l'heure, on ira t'inscrire sur la liste des membres, et tu seras officiellement membre de la caravane.

Le bel étalon qu'il vit en se tournant vers cet homme, suffit à la convaicre qu'il était parfait pour ce boulot.

[Waaaa, c'est dur à gérer toutes ces rencontres^^]
Revenir en haut Aller en bas
Eryndel
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 1428
Race : Faëlle
Guilde : Marchombre
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Mar 22 Sep - 21:59

[Tu te débrouilles très bien lol]

En souriant, Eryndel détailla la jeune femme femme et le nouveau venu.
"Vous, dit-elle à la première, vous devez être Faigane. Enchantée. Vous savez, vous avez de la chance : nous nous connaissons tous ! Enfin, presque - elle reporta son regard sur le dernier arrivé - car le visage de ce marchombre ne me dit rien. Bref... Il nous sera plus facile d'organiser la défense du convoi, vu que nous savons quelles sont les capacités des uns et des autres."

Elle parlait très sérieusement, mais avec une flamme rieuse dans ses yeux verts, comme si elle ne disait pas tout et que ce qu'elle cachait l'amusait beaucoup. En réalité, elle songeait que le trajet risquait d'être particulièrement distrayant, surtout quand elle repensait aux rivalités qui éclataient parfois entre eux. Ils se connaissaient, certes, mais il existait entre eux tous quelques points de désaccord. Elle se demandait si ces derniers allaient se manifester pendant le voyage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barahir Til' Ilïen
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 1146
Age : 23
Race : Humain
Guilde : Frontalier
Date d'inscription : 07/07/2009

Feuille de personnage
Âge: 35 ans
Don: Manie le sabre comme dieu ^^

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Mer 23 Sep - 16:18

- Elle devrait être juste devant vous, répondit-elle .

J'allai me présenter lorsque quelq'un dans mon dos dit:

- Barahir ? Barahir Til'Ilïen, c'est bien vous ? Vous êtes du voyage aussi ? Ça alors, quelle surprise...

Je me retourna et vis une faël à la chevelure rousse, Eryndel. Je l'avait rencontrer à Al-Jeit lorsque j'avais entrainer Thowind.

- Eryndel, vous êtes bien la dernière personne que je pensait voir içi...

Je souris malgré moi. Eryndel et moi avions eu quelques différents.

- J'espère que ma présence ne vous ennuie pas... Je crois me rappeler que vous ne m'appréciiez pas trop.

Elle n'a pas changer...

- Votre présence ne m'ennuie point. D'ailleur vu que je connais vos capacités je saurais qui appeler en cas de problème.

- Hum, excusez-moi, maiiis... on attend une marchombre, et étant peu cultiver sur le sujet, je ne connais aucun signe distinctif, à part le fait qu'ils sont indispensable pour le convoi; sauriez-vous m'aider?

L'Itinérante venait de parler. Puis je vis dans ses yeux qu'elle avait compris qu'Eryndel était la marchombre. Un sourire d'amusement apparu sur mon visage.

- Vous participez à l'escorte vous aussi, je suppose?

Je fut étonner de voir Cuian, l'homme à la faux, s'avançer vers nous. je le salua d'un signe de la tête. "Ce voyage sera au moins protégé par des gens compêtents"

- Excusez-moi, serait-il possible que je puisse m'aventurer dans ce convoi si cela est encore possible bien sûr ?

Je fronça les sourcils en voyant un homme de grande taille s'avançé. Je deduis qu'il était un marchombre car il portait un poignard à la ceinture. Eryndel ouvrit la bouche pour parler :

- Vous, dit-elle à la première, vous devez être Faigane. Enchantée. Vous savez, vous avez de la chance : nous nous connaissons tous ! Enfin, presque . Bref... Il nous sera plus facile d'organiser la défense du convoi, vu que nous savons quelles sont les capacités des uns et des autres.

Le presque était prononcé à la "Eryndel", avec un brin d'humour. Sinon j'était tous à fait d'accord avec la faël.

- Je crois qu'il ne manque personne. Quand le départ est-il prévu?

_________________ Signature_________________



Mort en marche
Efficacité pure
Frontalier


La mort n'est qu'un autre chemin, que nous devons tous prendre. Gandalf, le seigneur des anneaux
Hommage à Pierre Bottero

"Un jour un homme a insulté les frontaliers, on ne l'as plus revus depuis..."


Dernière édition par Barahir Til' Ilïen le Sam 17 Oct - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cuian
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 3227
Age : 23
Race : Humain
Guilde : Dessinateur/guerrier Aline
Date d'inscription : 12/06/2009

Feuille de personnage
Âge: 20
Don: Celui du dessin (et des tornades ;p)

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Mer 23 Sep - 18:00

- Je crois qu'il ne manque personne. Quand le départ est-il prévu?
- Maintenant que les derniers membres sont arrivés, je crois que le chef sera content de plier bagage; il aimerait atteindre le Pollimage demain soir, répondit Faigane. Et comme vous vous connaissez bien il me semble, je vais vous laisser car je dois finir d'engager ce jeune homme... Et au fait made mademoiselle?....
-Eryndel tout court suffira.
- He bien Eryndel, je compte sur vous pour lui donner un petit coup de pouce dans sa tâche.

Puis elle s'éloigna en sifflotant, ses deux tresses agité doucement par la brise, trainant par le bras le concerné de cette histoire, en direction de la tête du convoie, où se trouvait l'intendant qui s'occupait des registres et autres paperasses.

- Vous ne trouvez pas ça étrange? s'adressa alors soudainement Cuian aux deux autres.
- Si nous pensons la même chose je dirais que oui, répondit Eryndel.
- Et vous pensiez à quoi? demanda Barahir.
- Engager un marchombre représente une belle somme. Un Frontalier encore plus par leur statut. Craignent-ils donc à ce point une attaque en force? La quantité de pierre précieuse brut est-elle à ce point grande, pour que des marchandises ne soit pas suffisante à la dissimuler?
- Les nouvelles vont vite, et les filtrer est difficile. Une attaque n'en est que plus certaine.
- On est engagé pour cela de toute façon. Accomplissons simplement notre devoir, conclue Eryndel.

*****

Le chef de convoi lança le départ de sa grosse voix retentissante annonçant le début du voyage. Un à un, les chariots s'ébranlèrent, et s'éxtirpant de leurs position par la force des chevaux qui les tiraient, sous l'oeil émerveillé de la foule abondante.
Les portes de la ville grande ouverte, la caravane les traversa, laissant derrière elle la cité couleur pierre, et devant elle l'aventure.
35 soldats, répartie également sur chaque chariots,
10 cavaliers entourant l'ensemble,
5 archers accompagnant les soldats,
2 marchombres en tête,
2 guerriers dont un Frontalier,
1 cuisinière...

Al-Far loin derrière eux, Cuian décida de bouger un peu de la caisse où il était adossé. Plongeant dans l'Imagination, il se promena un peu dans les Spires moyennes, dessinant lentement une petite brise qui entourait le convoi. Puis il laissa les lois de la physique faire leur devoir, et observa son dessin prendre forme indépendamment de sa volonté. Les formes d'abord floues, se raffermirent rapidement, pour enfin devenir net. Après un rapide examen, Cuian effaça son dessin, satisfait...

Placé dans la fin du convoi, Iris réfléchissait à ce qu'elle pourrait préparer pour le soir même. Les provisions encore fraiche abondait, mais il fallait rationner, tout en préparant quelque chose de consistant, qui tiendrait dans l'estomac, et qui avait du goût. Choix difficile en perspective.
Porté par une puissante rafalle, Cuian apparut brusquement devant Iris, qui sursauta légèrement à sa vue. Et malgré toutes les questions qui lui venaient en tête, elle plaça simplement la phrase suivante:


- Aiofal, cervelle de piaf! Quand est-ce que tu apprendras la délicatesse !?
- Bonsoir, répondit-il, ignorant les reproches. Je voulais juste te demander si tu pouvais faire s'il te plait, une sauche champignon basilic pour le ragoût; à moins que tu n'avais déjà un programme en tête.

Puis il repartit, avec la même brusquerie et soudaineté qui caractérisait ses déplacements.

* Iris Izeur, maitre marchombre de renom, reléguée au rang de cuisinière. Pourquoi donc?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris Izeur
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 3331
Age : 23
Race : Humaine
Guilde : maître marchombre
Date d'inscription : 31/12/2008

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Don: Greffe. Module les rayons célestes pour en faire des armes

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Mer 23 Sep - 20:21

C'était dégradant. Supporterait-elle cette situation? Elle était marchombre et non simple cuisinière.
La jeune femme était assise seul, a l'écart. Aifoal apparue devant elle alors qu'elle allait se lever. Elle en sursauta.

- Aiofal, cervelle de piaf! Quand est-ce que tu apprendras la délicatesse !?

- Bonsoir, répondit-il, ignorant les reproches. Je voulais juste te demander si tu pouvais faire s'il te plait, une sauce champignon basilic pour le ragoût; à moins que tu n'avais déjà un programme en tête.

Il se retourna et parti.

Blessée mais pour rien au monde elle ne l'aurait montré elle se leva et se dirigea vers les cuisines.
Elle se débrouillait plutôt bien en cuisine. Elle se mit donc au travail. Blanquette de veau accompagné de carotte.
Elle fut tenter d'empoisonner Aifoal pour se venger mais elle préféra ne pas gâcher son travail. Elle se devait d'être discrète. Oril Taurop viendrait et elle en ferait sa proie personnelle. Elle quitta la caravane/cuisine et escalada le toit pour contempler le ciel tout en jonglant sans y faire attention avec ses redoutables poignards.
Quand elle se retrouverait devant le reste de ses connaissances elle resterait fière. Il y aurait de la surprise mais elle ferais en sorte qu'aucune parole ne la trahisse. Elle était Maisiri cuisinière...jusqu'à l'attaque qui surviendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-school-afte.forumactif.org/forum.htm
Vel
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 52
Race : Humain
Guilde : Marchombre
Date d'inscription : 10/05/2009

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Don: Maîtrise de l'eau

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Ven 25 Sep - 13:28

-Bien sur! répondit-elle avec empressement. Il nous fallait justement un second éclaireur. Tout à l'heure, on ira t'inscrire sur la liste des membres, et tu seras officiellement membre de la caravane.

Éclaireur. Intéréssent se disait Vel. C'était au moins quelque chose qu'il pouvait faire à l'heure actuelle.
L'aventeure d'un nouveau monde allait débuter. La jouissance pour laquelle Vel avait pris goût augmenta ancore et toujours.
Secretement, il voulait bien plus que faire ce voyage. Il comptait trouver des infos sur son frère disparu.
Cela serait difficil, mais pas impossible. Après tout, il était marchombre qu'on le veuille ou non.
Dans les yeux noirs de Blacks Arrow on pouvait identifier le bohneur. Il avait trouvé son cavalier. La perle rare comme le lui avait dem...
Vel restait devant l'artisane tout en lui disant :


- Merci bien mademoiselle. Où se passe les inscriptions ?

Vel se sentait bien seul parmi tout ce monde qui avait l'aire de se connaître tous entre eux. De toute façon, il n'avait pas le choix. C'était sa, où rester comme un pitoyable marchombre attendant son destin arriver. il allait avancer vers la vie. vers son avenir.
La première étape serait ce convoi...


[ A la fin de la phrase : La perle rare comme le lui avait dem... si vous ne comprenez pas, c'est normal. l'explication viendra plus tard ^^.
Je voulais félicité Faigane pour avoir superbement bien répondu à tous les RP ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternal.forum-actif.net/index.htm
Oril Toraup
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 30
Race : humain
Guilde : mercenaire du chaos
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Ven 25 Sep - 21:22

Quelque part entre Ombreuse et Al-Chen.


Tobby était un jeune brigand, pourquoi ? Et bien sans doute parce que sa cher et tendre en était une et qu’elle l’avait entraîné là dedans. Cependant, cela ne fessait maintenant pas loin de deux ans qu’il était devenu brigand. D’abord avec sa compagne, puis se sont rajouter au fur et à mesure diverse personnes. Aujourd’hui, leur petite bande comptait exactement 17 malfrats ! Dont un dessinateur assez talentueux et cinq ou six ancien soldats. Le reste était composé d’hommes et de femmes ayant appris à se battre sur le tas. Non décidément, Tobby était fier de se qu’il était devenus mais aussi de sa bande qui dans la région, fessait plus peur que les mercenaires du Chaos en personne. Tandis que Tobby réfléchissait, Rolf, sont lieutenant mais aussi et surtout sont pisteur, avait repérer une troupe qui approcher d’eux. Tobby rejoint Rolf et ensemble ils découvrirent une troupe montait à cheval d’une bonne quarantaine d’hommes.

- Ils sont trop nombreux Rolf ! N’allons pas nous épuiser pour sa !
- Si tu le dit Tobby… Enfin, moi qui avait toujours entendu dire que tu voulais te mesurait à des mercenaires du Chaos…
- Quoi ! Se sont des mercenaires ?
- Oui, mes yeux sont formels, c’est une jolie troupe de mercenaires !
- Dans se cas, pourquoi pas… Rassemble tout le monde nous allons échafauder un plan…



Pendant se temps, dans la troupe de mercenaires :

- Commandant !

Oril souffla, il n’aimait pas être interrompu lorsqu’il préparait une stratégie. Il pris donc sa voie la plus glacial et la coupla à sont regard le plus noirs pour répondre à sont éclaireur.

- Quoi ?
- J’ai repéré à trois kilomètre droit devant nous une horde de brigand !


Oril ne semblait pas avoir entendu, il était replonger dans ces pensées. Puis après un long moment de silence pendant lequel, sont unité avait ralenti le rythme, il demanda :

- Combien ?
- Moins d’une vingtaine commandant.


Oril sourit, une vingtaine de pauvres paysans ! Il allait pouvoir s’amuser un peu.

- Toi là, prend une dizaine de mes hommes et passe par le haut, ainsi, vous aller atterrirent sur leur flan et toi là bas, prend aussi une dizaine d’homme et passe par le bas. Ainsi nous les tiendrons par trois côté. Tâchait de respecter le timing !
- Bien commandant !
- A vos ordres commandant !
- Ha, est j’allais oublier, amuser vous bien !


Les deux sergents d’Oril sourire à leur commandant puis, les manœuvres commencèrent. Il n’y avait pas de doute possible, les quarante hommes qui se trouvaient là, n’étaient pas des bleus.

Arrivait à hauteur du piège de la horde de Tobby, Oril pus se délecter du sale tour qu’il leurs avait joué. Ces hommes tuaient implacablement tous les brigands. Hommes, femmes, jeuns comme vieux. Tous périssaient sous les coups. Soudain, un des brigands interpella Oril, c’était apparament un dessinateur ! Oril sentant le danger pour ces Hommes, s’élança à toute allure. Mais il n’arriva pas assez vite. D’ailleurs, il n’eut pas besoin d’arrivait assez vite, car un homme qui n’appartenait pas à sont unité c’était occupait du dessinateur. Après avoir parait le dessin du brigand, il utilisa une de ces propres créations pour tuait le brigand. Et l’étranger ne s’arrêta pas là. Il fonça à cheval vers les deux derniers brigands encore envie et les décapita tout deux en même temps à l’aide de deux sabre à lame serpentins.

Le calme s’était abattu sur le chemin gorgeait de sang. C’était un calme très appréciable selon Oril, il s’agissait du calme qui suivait tout combat. Se calme agrémentait d’une odeur de sang que Toraup affectionnait tout particulièrement. L’homme qui les avait aidés vînt se placer face à Oril. Il enleva sont casque et tout de suite, Oril le reconnu. C’était Van drakken, un mentaïs, amis des seigneurs noirs d’Oril. Après de brèves salutations, Oril apprit à Van Drakken ou il comptait se rendre et se dernier émit le souhait de les accompagnait. A cause de sa place importante, dans la société du Chaos Oril ne put décliner la demande et accepta donc.

C’est donc avec ces quarante envoleurs et se mentaïs qu’Oril, mis au point sont plan afin d’attaquait le convoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eryndel
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 1428
Race : Faëlle
Guilde : Marchombre
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Sam 26 Sep - 14:06

Tandisque le convoi s'ébranlait pour passer les portes d'Al Far, Eryndel, songeuse, demeurait étrangement silencieuse et sérieuse. Ellr toutrnait et retournait dans sa tête les réflexions émises par Cuian quant à l'importance du convoi de minéraux précieux, malgré la façon désinvolte dont elle avait clôt le dialogue peu de temps auparavant.
Elle marchait à hauteur de l'autre Marchombre. Comment s'appelait-il déjà ? Ah, oui. Vel. Le seul qui, dans cette troupe d'élite,ne fût pas connu d'Eryndel. Elle lui adressa un sourire éclatant, et dit soudain :
"Ce cheval qui t'accompagne est magnifique. Mais ne crains-tu pas qu'il attire la convoitise des gens malhonnêtes qu'on peut rencontrer en chemin ?"
Tu me diras que les pierres seules suffisent à nous attirer toutes sortes d'ennui pendant le voyage, pensa-t-elle. Ceci dit, c'était plus fort qu'elle. Il fallait qu'elle provoque les aventuriers dont elle faisait la connaissance. Décidant brusquement qu'elle n'avait pas envie de subir une réplique cinglante, elle n'écouta pas la réponse de Vel et s'élança en avant avec grâce et vivacité pour s'assurer que la route suivie était sûre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Sam 26 Sep - 15:40

- Merci bien mademoiselle. Où se passe les inscriptions ?
- He bien c'est juste au premier chariot de la file, mais ho! Excusez-moi mais je viens de me souvenir que je dois déposer ma liste auprès de mon supérieur, et régler quelques détails. Alors ce que vous allez faire: vous allez au premier chariot, et vous demandez à parler à Leguès, c'est un homme il porte un dessus vert et il a les cheveux gris de son âge. Vous lui dites de ma part que vous vous engagez en tant qu'éclaireur, et sa devrait aller tout seul; il est très symphatique vous savez.

Sur ce, elle repartie en direction du chariot où elle avait rendez-vous, laissant Vel à son sort. Arrivé à destination, elle se hissa lestement sur le plancher, et interpela l'homme affairé à lire quelques fiches:

- He bien chef, vous semblez soucieux.
- Ha c'est toi Faigane, c'est que l'on viens de me prévenir que les frères Dursec et Tuop ne seront pas du voyage. Apparament leur mère est allité, et son état semblerait inquiétant.
- Il ne nous reste plus qu'à ésperer qu'elle s'en remettra... Mais en attendant, voici la liste d'appel, l'escorte est au complète et un nouvel éclaireur nous à rejoind.
- Voilà qui me rassure. Et au fait, quand nous sortiras-tu quelques créations avec ces pierres que l'on transporte?
- Je pensais justement m'y mettre.

Traversant directement les chariots au lieu de redescendre, elle arriva bien vite jusqu'à son petit atelier, où on avait laisser une petite cassette pleine de matière première. Pour commencer, elle comptait purifier une emeraude, lui tailler mille facettes, et incorporer une explosion de sang partant du centre. Elle en aurait pour longtemps....

*****

Le soleil venait de se coucher, le convoie s'était arrêté, et une bonne odeur de blanquette vaint titiller les narines de Faigane, l'éxtirpant de son ouvrage presque achevé.

[ bon j'ai pas d'inspiration là...(au fait, merci Vel =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Iris Izeur
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 3331
Age : 23
Race : Humaine
Guilde : maître marchombre
Date d'inscription : 31/12/2008

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Don: Greffe. Module les rayons célestes pour en faire des armes

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Sam 26 Sep - 16:09

Elle devait prévenir les autres bien sur... Elle savait qu'une attaque se préparait. Mais elle n'était que la petite cuisinière. Oui peut être pour un certain nombre de personne mais pour Eryndel ou encore Aifoal ou même Barah...quelque chose, ce n'était pas le cas.
Elle se releva et sauta du toit ou elle s'était reposée. Là, comme si de rien était elle se rapprocha des chevaux qui était rattachés pour permettre aux soldats de changer de monture régulièrement et sauta sur le dos d'une de ces bêtes. Elle repensa avec une pointe de tristesse qu'elle avait due laisser Mirage pour ne pas attirer l'attention. A prêt tout, sa aurait était suspect.
Elle détacha donc le licol qui attaché encore le cheval et pressa doucement les flancs de l'animal. Comme si de rien était elle trotta sur le long du chariot et s'éloigna petit a petit du convoie en allant sur sa droite. Bientôt cachée par un bosquet de rougoilleurs, elle poussa sa monture au galop. Eryndel était devant elle, elle la voyait loin devant. Petit a petit elle combla la distance qui les séparaient. Se mettant au niveaux de la marchombre en fin de formation elle ne fit pas attention au regard éberluait de sa compagne.

-Bonjour Ery. Je vais faire court. Je me suis fait engager comme cuisinière car il n'y avait plus de place en tant qu'éclaireur. Je devais faire partie de ce convoie. Et je devais te prévenir de la raison qui m'a poussé a en faire partit coute que coute. Nous allons nous faire attaquer par des mercenaires. La marchandise ne doit pas être anodine pour que des mercenaires se lance a la poursuite des caravanes. Je m'intéresse eu chef de ces mercenaires... une vieille connaissance. Il est plus que dangereux. Je t'en serais donc reconnaissante de me le laisser. Par contre je voudrais que tu préviennes les autres. De ma part se renseignement serait trop louche. Je vais retourner a ma caravane. A au faite je suis Maisiri, la cuisinière et non Iris.

Iris avait regardait droit devant elle tout le long de sa tirade.

-Ne me demande pas pourquoi je ne donne pas mon vrai prénom... une habitude surement. Une forme de sécurité. Je suis heureuse que tu fasses parte du convoie, je me sentirais un peu moins seul.

La jeune marchombre adressa un petit mais vrai sourire a la jeune femme rousse.

-Je dois y aller, on se rendra vite compte de mon absence. A toute a l'heure.

Elle fit tourner sa monture en direction du convoie elle se retourna et fit un sourire en coin.

- A au faite se soir c'est blanquette de veau aux carottes.

Elle repartie et fis l'opération en sens inverse. Sautant sur la plate forme d'une caravane, elle brossa son pantalon et parcourue le convoie en quête de quelque chose d'intéressant. Si il y avait eu moins de monde elle aurait surement faite sa gestuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-school-afte.forumactif.org/forum.htm
Shania Diolet
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 210
Age : 20
Race : Humaine
Guilde : Rêveuse
Date d'inscription : 15/09/2009

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Sam 26 Sep - 16:22

Il faisait déjà nuit. Déjà. Sa, pour ne pas avoir vu passer l'heure, elle n'avait pas vu passer l'heure !! Elle se balladait dans la plaine, tranquillement....
Mais, pour l'instant, elle était en retard. Elle devait quand même arriver au convoi avant minuit !! Alors pour l'instant, elle courait.

*Zut de zut de zut, dépêche-toi* se répétait-elle.
A bout de force, ne voyant presque plus rien à cause de la nuit et étant presque sourde à cause des battements de son coeur, elle s'arrêta. Elle s'assit par terre et but un peu d'eau. Elle respira à grandes bouffées pour reprendre son souffle et calmer les battements de son coeur. Lorsqu'elle fut calmée, des voix lui parvinrent. Et effectivement, elle se trouvait non loin d'Al-Far. Une brise légère souffla ver elle et une odeur de cuisine parvint jusqu'à elle. Elle huma fort avant de reprendre confiance: le convoi n'était pas encore parti !! Elle se leva et marche d'un pas rapide en direction du convoi.
Plus elle s'approchait, plus l'odeur s'amplifiait, plus elle reprenait courage et plus elle allait vite. Du coup, elle arriva finalement plus vite que ce qu'elle avait pensé.
Il y avait pas mal de monde, ici. Et ils allaient bientôt se rendre compte qu'elle était arrivée et tout le monde allait se demander qui elle était, ce qu'elle faisait, ou même, la chasser en croyant qu'elle était mercenaire ou je ne sais quoi d'autre.[i]
_Excusez-moi je suis en retard, [i]commança-t-elle
, je suis Shania Diolet et je suis la rêveuse qui accompagne le convoi.
Heureusement, Shania n'était pas trop timide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cuian
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 3227
Age : 23
Race : Humain
Guilde : Dessinateur/guerrier Aline
Date d'inscription : 12/06/2009

Feuille de personnage
Âge: 20
Don: Celui du dessin (et des tornades ;p)

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Dim 27 Sep - 9:17

[Au tour de Barahir maintenant, ensuite je poste la fin de soirée, et le début de l'attaque]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barahir Til' Ilïen
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 1146
Age : 23
Race : Humain
Guilde : Frontalier
Date d'inscription : 07/07/2009

Feuille de personnage
Âge: 35 ans
Don: Manie le sabre comme dieu ^^

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Dim 27 Sep - 10:07

Le convoie avançait. Une retardataire de dernière minute était arrivé à temps. Il y avait 35 soldats qui étaient répartis sur les chariots et 10 à cheval qui entouraient l'ensemble. J'étais à l'avant avec Cuian, même si ce dernier ne tenait pas en place. Il y avait 2 éclaireurs, Eryndel et Vel.
Pourquoi un si grand déploiement de force? Faigane craigné-elle une attaque? Notre escorte pouvais faire face à n'importe qu'elle situation. Pourquoi avoir fait appelle à moi?
Je fronça un sourcil en voyant la cuisinière qui chevauchait jusqu'à Eryndel. Elles parlèrent puis la cuisinière revint vers son chariot. Et là je la reconnu. C'était Iris !
Eryndel arriva à mon hauteur et me dit:


-Je pense qu'on va se faire attaqué et Iris m'a dit qu'elle enquêtait sur un mercenaire qui pourrais nous embêter. Peut-tu prévenir Cuian?

- Je suis d'accords avec toi et je vais le dire à Cuian.

Elle reparti vers l'avant. Vel le deuxième éclaireur était solitaire. je chevaucha vers lui et lui dit d'un ton amical.

-Je crois que je ne me suis pas encore présenté. Je me nomme Brahir Til' Illïen et je suis Frontalier. Excuser moi si cette question est indiscrète mais, pourquoi avait vous choisi de rejoindre ce convoie?

_________________ Signature_________________



Mort en marche
Efficacité pure
Frontalier


La mort n'est qu'un autre chemin, que nous devons tous prendre. Gandalf, le seigneur des anneaux
Hommage à Pierre Bottero

"Un jour un homme a insulté les frontaliers, on ne l'as plus revus depuis..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cuian
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 3227
Age : 23
Race : Humain
Guilde : Dessinateur/guerrier Aline
Date d'inscription : 12/06/2009

Feuille de personnage
Âge: 20
Don: Celui du dessin (et des tornades ;p)

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Dim 27 Sep - 10:19

[Ha ben dans ce cas on va attendre demain soir que Vel poste, puis je débuterais la seconde étape]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris Izeur
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 3331
Age : 23
Race : Humaine
Guilde : maître marchombre
Date d'inscription : 31/12/2008

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Don: Greffe. Module les rayons célestes pour en faire des armes

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Dim 27 Sep - 17:29

[Et moi qui jouais la carte de la discrétion... xD évite de citer mon prénom Bara xD sa passera mieux ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-school-afte.forumactif.org/forum.htm
Vel
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 52
Race : Humain
Guilde : Marchombre
Date d'inscription : 10/05/2009

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Don: Maîtrise de l'eau

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Mer 30 Sep - 14:09

Tout se passait pour le mieux. Du moins, pour le moment.
L'artisane lui dit qu'il fallait s'inscrire au près Leguès se qu'il fit immédiatement. En effet, il était plutot sympa.
L'inscription faite, La jeune femme aux cheveux roux lui posa une question :

"Ce cheval qui t'accompagne est magnifique. Mais ne crains-tu pas qu'il attire la convoitise des gens malhonnêtes qu'on peut rencontrer en chemin ?"

Aussi vite poser la question, aussi vite partie fut-elle. Vel n'avait même pas répondu à la question tellement que la réponse fut innutile.
Seulement, une autre personne s'avança pour lui poser une question :

- Je crois que je ne me suis pas encore présenté. Je me nomme Brahir Til' Illïen et je suis Frontalier. Excuser moi si cette question est indiscrète mais, pourquoi avait vous choisi de rejoindre ce convoie?

C'était le frontalier. Plutôt impressionant était-il, mais Vel ne s'attarda pas sur la question. Il en avait une autre à disposition à laquelle il répondu d'une voix calme et poser.

- J'ai choisi ce convoi pour découvrir de nouveaux horisons...

Après avoir fini Vel monta sur Black, toujours sans selle, et continua sur sa lançé de réponse :

- Et pour retrouver une personne... En marche.

La fin de sa phrase ne fut qu'un murmure que Black avait suivit à la lettre. Il commença à marcher vers l'avant du convoi comme s'il voulait débuter l'aventure tout de suite maintenant.
Une nouvelle aventure pour découvrir les mondes allait commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternal.forum-actif.net/index.htm
Cuian
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 3227
Age : 23
Race : Humain
Guilde : Dessinateur/guerrier Aline
Date d'inscription : 12/06/2009

Feuille de personnage
Âge: 20
Don: Celui du dessin (et des tornades ;p)

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Mer 30 Sep - 19:42

[Bon, Toraup à soif de sang là, alors on va abréger un peu^^]

Malgré son envie crépusculaire de champignon, la blanquette de veau accompagné de carrottes fut bien acceuillit, et la sensation de bien être de son estomac le poussa à aller se resservir une petite portion après. Et si il avait eu l'impression de se la couler douce la veille, cette tranquilité se brisa comme une glace lorsque Barahir lui annonça discretement qu'une attaque formentée par les mercenaires du Chao aurait lieu durant le trajet.

* Quelle contrariété, soupira-t'il intérieurement. Il va y'avoir des combats, du sang des morts,.... il ne reste plus qu'à ne pas leurs laisser l'effet surprise.*

Il s'était alors baladé un peu dans les bois environnant, croisant quelques hordes de siffleurs sauvages endormies, et il était retourné au convoie, éssayant également de trouver le sommeil...

Le lendemain matin, ils étaient alors repartie après un repas bref et frugale, laissant le le vent matinale frissonant et les rayons premier rayons de soleil achever de les réveiller.

*******

Le soleil quittait maintenant progressivement son zenith, et tout était encore pour le mieux. La tranquilité pesante avait détendue les troupes, à part les quelques concernés qui connaissaient la véritable situation. Bien qu'il n'était pas engagé pour ça, Cuian avait décidé de seconder les deux marchombres/éclaireurs, et tandis qu'ils surveillaient le terrain à l'avance, il s'occupait de garder un oeil sur le flanc, toujours à l'aide du Dessin.
Et alors que Eryndel et Vel revenaient pour leurs rapport, un tremblement se fit entendre; d'abort lent, puis de plus en plus intense, il semblait provenir de derrière la caravane. D'un mouvement commun, tous jettèrent un oeil en direction du nuage de poussière qui s'élevait sur la piste. Cuian qui était justement à côté d'Eryndel à ce moment là, l'entendit murmurer "Les voilà..."
A environ un demi-kilomètre de leurs postion, le chef de convoie commença à hurler une série d'ordre. Apparament, il voulait que le convoie continue le chemin, et que l'escorte intercepte les inconnus aux intentions visiblement béliqueuses. Mais Cuian n'était pas de cet avis; il avait su repérer grace au dessin qu'il n'était qu'une quinzaine. Et aussi entrainé qu'il soit, ce n'était certainement pas suffisant pour s'attaquer à la caravane.
Les fantassins descendu à terre, secondé par les archers et les cavaliers qui préparaient une charge, il faisait parti des dernières personnes apte au combat encore présente auprès des chariots. Mais ce fut au détour du versant de la montagne que Cuian compris le véritable but des cavaliers:
Devant eux s'étendait la gorge profonde qu'ils étaient censé traversé durant le trajet. Et aux abords de l'entrée, un bataillon de mercenaire les avient attendus de pied ferme, et fonçaient maintenant vers la tête de convoie.
Cuian ne put se porter à leur rencontre avec le reste de l'escorte; au dessus d'eux, un nombre restreint d'archer venait d'apparaitre, et commencèrent à canarder les chariots, obligeant Cuian à lever des bourrasques pour les protéger.
Mais la présence dans les Spires d'un homme qui semblait s'interesser à ses oeuvres l'inquiétait:
Un mentaï...

[Bon voilà Oril, j'éspère que j'ai bien suivit ton plan d'attaque ><" Au fait Iris, tu pourrais faire partie de ceux qui défendent de la véritable attaque? je crois que sa m'ôterait une épine du pied^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oril Toraup
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 30
Race : humain
Guilde : mercenaire du chaos
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   Mer 30 Sep - 21:55

[HJ] Super Cuian! Le résumer est très bon et permettra à tout le monde d'expliquer ou ilse trouve; (Les cavaliers de derrière, les hommes à pieds de devant ou les archer et le mentaï... Que de choix!)

Je laisse tout le monde poster pour me dire ou il se trouve et ensuite je posterais moi et chaque mercennaires par raaport aux autres. Ok? [HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Convoie Al-Far/ Al-Chen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Convoie Al-Far/ Al-Chen
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Fête d'Al-Chen [Tout le monde est convié !]
» [PV, Prof. Chen, Forrest] Avant l'affrontement
» Petit bug Chen
» [résolu] bug prof chen
» Li Mei Chen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:: Bienvenue à Gwendalavir ::. :: °Le RPG ~ l'Empire° :: •Plateau d'Astariul• :: •Al-Far•-
Sauter vers: