.:: Bienvenue à Gwendalavir ::.
/! FORUM FERMÉ /!

Désolé mais vous arrivez trop tard ^^'

Nous espérons refaire un forum similaire, si cela se fait finalement,
nous l'indiquerons en page d'accueil.

Merci de votre compréhension.

.:: Bienvenue à Gwendalavir ::.

Un monde où vous entrez dans la légende, un monde où vous redevenez vous même .... Dessinateur, Marchombre, Mercenaires du Chaos, Pirates Alines ou même rêveur : qui serez vous ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Bienvenue à tous les Alaviriens ! Si vous venez de vous inscrire, présentez vous !
Forum ouverts aux améliorations : venez en parler dans le forum d'Administration =)
La Quête du Couple Céleste est encore d'actualité : venez y répondre =)

Partagez | 
 

 La quête de l'assassin (3)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cuian
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 3227
Age : 23
Race : Humain
Guilde : Dessinateur/guerrier Aline
Date d'inscription : 12/06/2009

Feuille de personnage
Âge: 20
Don: Celui du dessin (et des tornades ;p)

MessageSujet: Re: La quête de l'assassin (3)   Ven 16 Oct - 18:56

Créer une situation, prendre mentalement des notes des réactions observées, et analyser cela tranquillement allongé sur le lit...
Non...sa sonnait faux. Lorsque que l'assiette d'Iris était passée sous son nez, elle avait montré un rebutement quand au plat présenté. Et dès le départ de la marchombre, elle s'était montré violente, au point de renverser la table. Alors qu'elle aurait put prendre cette action presque comme une attention de sa part, et commander quelque chose à sa convenance au lieu de se facher contre un plat qu'elle ne voudrait pas consommer.
Ce n'était pas logique...
Mais il y'avait une autre possibilité; il était possible qu'elle devina les vrais raisons de son geste, mais que part son véritable dégout, elle n'eu put assurer dès le début la femme en colère contre une telle disgrace.

Tout cela était confu...confu et compliqué...compliqué.......compliqué...

En plus sa bourse s'était grandement allegée pour payer les frais de l'incident. Il allait devoir économiser jusqu'à la fin de l'enquête, ou encore se faire également un boulot quand la période de récolte arrivera...

Tant de chose auquels penser et qui l'empêcheraient inéxorablement de dormir; il alla quand même dans la salle de bain, fit une toilette rapide, et alla se coucher, veillant à ce sa faux reste proche de lui, et que les loquets et fenêtres soient bien fermés.

******


1 heure et demi après le levé du soleil, le calme matinale est rapidement remplacé par l'effervecense des travailleurs; dans l'auberge du "Siffleur sifflant", les plateaux repas du petit déjeuner trône encore sur une table, au milieu de miette de pain et de quelques gouttes de boisson sucré et énergisante. Juste à l'entré, ils étaient là; tout les quatre; comme s'il prenait la pose face à l'astre bouillonnant de chaleur.
Iris un mystérieux sourire sur les lèvres, Artemis la mine un peu refrogné, et Kael, jettant des regards assassins dès que ses yeux se posaient sur Cuian qui s'en rendait à peine compte, confondant les rayons de soleil avec la haine irradiante de blanche-neige.

- Bon et bien, entama Iris, on va y'aller nous.

Se tournant vers la direction des quartiers de la seigneurerie, elle passa devant Cuian qui lui chuchota discretement au passage:

- Méfies-toi de Kael...

Elle faillit s'arrêter, mais elle continua son chemin, suivit de près par la concerné.

- Sans vouloir te commander, mais si tu voies des personnes avec une oreilles troué de environ 1 centimètre, particulièrement la gauche, préviens-moi s'il te plait.

Et ils s'en furent à leurs tours, sous le regard ému, de l'aubergiste, dont la larme pointant au coin de l'oeil témoignait de sa joie à ne pas avoir affaire à eux durant le reste de la journée.

[blop...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La quête de l'assassin (3)   Sam 24 Oct - 20:32

Artémis et Cuian avait quitté l'auberge depuis quelques minutes, parcourant les rues de la cité, et le garçon aux yeux marron et sang se repassait ên boucle les mots de l'homme à la faux.
Des personnes avec une oreille trouée d'environ 1 centimètre, particulièrement la gauche ? Cuian saurait-il plus qu'il n'avait voulu en dire ? Probablement, oui... En même temps, pourquoi en aurait-il parlé... A part Iris, il n'était guère apprécié. D'un côté, une femme blanche comme la lune qui tenait à le voir dans un cachot jusqu'à la fin de ses jours, et encore, c'est si elle n'avait pas la possibilité de le tuer... D'un autre, Artémis, qui ne cessait de l'appeler "espion", et n'avait guère de sympathie pour lui... Il n'y avait qu'Iris qui, peut-être, l'appréciait. Ou tout du moins, ne faisait pas tout pour lui faire sentir qu'il n'était pas aimé...

Tu veux bien t'expliquer un peu plus sur cette histoire d'oreille trouée ou ça te gonfle tant que ça ? Parce que pour que être honnête, je t'avouerais que j'ai la flemme de sortir une quelconque arme pour te faire parler...

Au moment où le paysan espion allait parler, Artémis l'attrapa par le bras, et le tira avec force dans la ruelle sombre de droite, caractéristique des grandes villes. Le jeune homme prit la peine de sortir, d'un mouvement vif, un poignard, et jeta un bref coup d'oeil dans la ruelle. Il n'était jamais bon de s'aventurer dans de tels endroits sans vérifier l'éventuelle présence de brigands. Apparemment, il n'y avait personne. Tout cela ne dura guère plus de 5 secondes. Artémis prit de nouveau la parole :

Une oreille trouée sur environ 1 cm, en particulier si c'est à l'oreille gauche ? Un truc dans ce genre là...

Artémis fit un signe de la tête à Cuian pour lui indiquer de regarder vers la grande rue dans laquelle ils étaient quelques secondes auparavant. Passèrent alors, juste à cet instant, deux femmes et un homme, qui, tous, sans exception, avec un trou d'une taille relativement importante au niveau du lob de l'oreille.

Avant que Cuian n'ait le temps de faire un mouvement, Artémis lui barra la route pour rejoindre la rue.

Maintenant, avant qu'on les suive, tu vas me faire un petit topo sur tout ce que tu sais sur eux.

Ce n'était pas dit comme un ordre, mais le ton employé ne laissait aucun doute sur l'attitude à adopter : faire ce qu'il voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Iris Izeur
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 3331
Age : 23
Race : Humaine
Guilde : maître marchombre
Date d'inscription : 31/12/2008

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Don: Greffe. Module les rayons célestes pour en faire des armes

MessageSujet: Re: La quête de l'assassin (3)   Mar 3 Nov - 17:53

Iris suivit de Kael marchait à vive allure dans les rues de la citée encore endormie.

La jeune femme repensait à ce que lui avait dit Aifoal "Méfies-toi de Kael...", " Sans vouloir te commander, mais si tu voies des personnes avec une oreille trouée de environ 1 centimètre, particulièrement la gauche, préviens-moi s'il te plait."
Pour ce qui était de se méfier aucun problème peu de gens possédaient la confiance de la Marchombre et Kael était loin d'en faire partie. Et pour la demande elle n'y voyait aucun inconvénient. Cuian serait le premier au courant. Lui un espion... c'était la plus grosse farce de l'année.
*Pfff bien sur alors qu'il était le premier a me suivre avec cette mercenaire pour être sur qu'il n'y aurait pas de "désordre"

Kael et elle se retrouvèrent bientôt au pied du palais.

-Nous y sommes. Il va falloir passer en finesse. On ne se bat pas si l'on peu l'éviter, et si jamais se n'est pas le cas ne fait pas couler de sang.

Iris parlait a cette femme les yeux plantés dans les siens. Elle était mortellement sérieuse. Cette femme était une sanguinaire elle prendrait beaucoup de plaisir a provoquer une petite bagarre.

-Nous sommes ici pour interroger le seigneur, si jamais sa devait mal tournait j'aimerais que les circonstance soient les plus atténuantes possible.

La jeune femme leva les yeux en direction du palais cherchant une fenêtre ouverte.

-Bon j'espère que tu sais grimper. Il va falloir passer par les fenêtres. Les portes sont sur protégées, Le seigneur Ironephios Mil'Nemur est l'homme le plus paranoïaque de tout Gwendalavir.

Iris regarda autour d'elle. Personne. Les gardes qui devait faire leur tour de ronde ne devaient pas encore être arrivés jusqu'à elles.

-Maintenant!

Iris crocheta quelques infimes prise et se hissa non loin de Kael prête a la soutenir en cas de problème. Celle-ci utilisée la force brute pour escalader et pas une seul fois elle n'eut besoin de son aide.
La fenêtre qu'Iris était a peine ouverte, bloqué par un mécanisme. La jeune marchombre sortit un poignard peut concerné par la lois de la gravité et installa la lame de son poignard dans l'entrebâillement. Puis elle força. Bientôt un craquement se fit entendre la lanière qui gardait la fenêtre tomba a terre. Iris poussa la fenêtre et entra suivi de Kael.


-Nous y voila. Maintenant il nous suffit de trouver la pièce la plus protégé de tous le bâtiment. Un jeu d'enfant se sera surement la ou se trouvera le plus de garde.

Iris regarda la femme a la peau neigeuse.

-A se moment là nous n'aurons pas le choix, mais nous ne tuerons personnes.
Allons y.


La pièce devait être un bureau, il était peu intéressant mais la personne qui devait y travailler aurait bientôt de sérieux ennuis.



Ironephios Mil'Nemur: seigneure le plus paranoïaque qu'est porté cette terre, il ne se montre jamais au grand jour et compte la moindre pièces dépensées. Sa plus grande crainte et celle que le peuple se révolte et demande sa mise a mort comme le cas d'un roi de l'autre monde qu'Ironephios lue dans un livre d'histoire de l'autre monde.
Il n'est pas marié mal grès ses 50 ans passés et n'a aucun enfants même illégitimes.
La seul compagnie qu'il tollere et celle de ses gardes et de son chien, un cavalier king charle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-school-afte.forumactif.org/forum.htm
Kael Beleth
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 245
Age : 29
Race : Humaine
Guilde : aucune
Date d'inscription : 09/07/2009

MessageSujet: Re: La quête de l'assassin (3)   Ven 6 Nov - 22:02

* Ne tuer personne bien évidemment, douterait-elle de ma gentillesse ? Oh la vilaine... *

Kael acquiesça docilement à l'avertissement qui lui coupa en réalité l'excitation qui commençait à aiguiser ses sens. L'ambiance du bâtiment massif ne lui plaisait guère, peu de décoration, aucune débauche de richesse alors que l'odeur de l'or thésaurisé flattait les narines de Kael. Iris passa rapidement le bureau en revue sans y découvrir quoi que ce soit d'intéressant ou d'utile, mise à part quelques comptes de trésorerie reflétant un défaut ultra développé de l'avarice chez ce seigneur local. La dam Blanche ouvrit silencieusement la porte en bois et elles débouchèrent dans un couloir. Au sol un tapis providentiel atténuait le bruit de leur pas et elles purent ainsi s'introduire dans une pièce voisine, espérant y découvrir un indice sur leurs recherches. À peine la lourde porte en bois ouverte, leurs yeux s'émerveillèrent devant un magnifique mont de pièces d'or. C'était incroyable la pièce baignait dans une luxueuse lueur doré projetée sur les murs par les reflets du soleil sur le précieux métal :

« Tu penses à la même chose que moi Iris ?
Un silence suivit la question, la marchombre doutait lourdement de partager une quelconque intention commune avec la Nécrark.
- Euh non je ne crois pas... A quoi penses-tu ?
- Et bien si ce seigneur aime son or plus que tout je propose d'en prendre tout un sac et de le menacer de disparaître avec s'il refuse de coopérer. Il me suffit d'un coin sombre pour me rendre invisible. Comme cela pas de combat... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdegabriel.skyrock.com/
Iris Izeur
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 3331
Age : 23
Race : Humaine
Guilde : maître marchombre
Date d'inscription : 31/12/2008

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Don: Greffe. Module les rayons célestes pour en faire des armes

MessageSujet: Re: La quête de l'assassin (3)   Sam 7 Nov - 13:22

« Tu penses à la même chose que moi Iris ?
Iris regarda la Beleth avec curiosité et avec scepticisme. Il y avait de forte chance pour que se ne soit pas le cas.
- Euh non je ne crois pas... A quoi penses-tu ?
- Et bien si ce seigneur aime son or plus que tout je propose d'en prendre tout un sac et de le menacer de disparaître avec s'il refuse de coopérer. Il me suffit d'un coin sombre pour me rendre invisible. Comme cela pas de combat... »
La curiosité qui se lisait sur le visage de la marchombre disparue pour laisser place a un franc sourire
-Idée très ingénieuse. Je suis preneur.
Iris était étonnée, elle s'attendait a quelque chose de plus rentre dedans. Cette finesse qu'elle percevait dans cette femme lui plaisait. Tout ne pouvais pas être tout blanc ou tout noir, au moins y avait-il quelque chose de positif chez cette femme.
-Ok, allons y.

(court mais peu pas faire mieux la =s )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-school-afte.forumactif.org/forum.htm
Cuian
A nos amis partis mais encore présent dans nos cœur xD
avatar

Nombre de messages : 3227
Age : 23
Race : Humain
Guilde : Dessinateur/guerrier Aline
Date d'inscription : 12/06/2009

Feuille de personnage
Âge: 20
Don: Celui du dessin (et des tornades ;p)

MessageSujet: Re: La quête de l'assassin (3)   Sam 7 Nov - 23:00

- Une oreille trouée sur environ 1 cm, en particulier si c'est à l'oreille gauche ? Un truc dans ce genre là...

Plaqué contre le mur de la ruelle, il vit passer les trois concernés qui portait éffectivement la marque particulière les associants à leur bande. Apparament Artemis n'aimait pas le faite qu'il sache une telle information à lui tout seul. D'ailleurs l'agressivité de ses gestes et la tonalité de sa voix stipulaient clairement qu'il éprouvait une sorte d'éxaspération à devoir suivre à des consignes sans en savoir la raison.

- Maintenant, avant qu'on les suive, tu vas me faire un petit topo sur tout ce que tu sais sur eux.

Il était clair qu'ils ne partiraient pas sans qu'il ne sache la vérité. Concient des risques encourus en restant sur place, Cuian se décida à lui dire ce qu'il savait:

- Lors de la lancé de la quête, j'ai décidé d'aller éxaminer le cadavre. Il portait cette déchirure à l'oreille gauche, qui semblait être là depuis des années vue que cela semblait être un morceaux du lode directement retiré. A Al-Far, ce sont là chose courante, alors j'ai simplement fais le ratachement avec la ville.

Se dégageant ensuite de son entreinte, il rajouta néanmoins:

- Je ne vois pas en quoi le fait de le savoir ferait de moi un espion comme tu sembles si bien le croire.

Artemis ne dis rien et se retourna en direction des trois suspects. Après avoir si vite retrouvé leurs objectifs, ils allaient maintenant se fondre dans la foule, et les filer.

- Avec ma faux je suis très facilement repérable; je vais donc les suivre en restant dans les ruelles.

Se coulant dans l'ombre des bâtiments, il dessina une petite brise, censé le renseigner sur la position des trois suspects, ainsi que celle d'Artemis. Après une bonne quinzaine de minutes, au beau milieu du quartier nord, dans une partie un peux plus déserte, et surtout plus pauvre, étant également un jolis rammassis de coupe gorge, de racaille locale, et de pauvre gamin des rue réduit à voler pour subsister;
Le trio s'arrêta alors devant une sorte de grande batisse, aux fenêtres delabrées et aux murs tombant en ruine. L'homme toqua deux coups sur une porte en bois, et entra suivit à la volé des deux femmes.
L'ouverture refermé, Artemis et lui s'approchèrent à leurs tour de la porte.

- On entre à la dérobé par les fenêtre ou on se la joue bersbeker?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La quête de l'assassin (3)   Dim 8 Nov - 23:15

Cuian venait de faire à Artémis le topo qu'il attendait. Quoique pas tout à fait. Il s'était attendu à un truc un peu plus poussé, plus réfléchi. La partie du lob de l'oreille qui manquait à l'assassin d'Al-Jeit pouvait très bien être du à un combat, ou à un accident. Ce n'était pas forcément le signe particulier d'un clan. Enfin, si le paysan espion lui cachait quelque chose, Artémis s'arrangerait pour le savoir.
Dans tous les cas, le compagnon de quête d'Artémis ne s'était pas trompé : ce trou dans l'oreille de l'assassin n'était pas une coïncidence, et cela les mènerait peut-être à quelque chose d'intéressant.

Les deux jeunes hommes prirent les 3 membres du clan en filature, Cuian par les ruelles, Artémis les suivant à quelques mètres d'eux, se fondant dans la masse de gens, et passant inaperçu aux yeux de tous.
La foule qui se massait dans les rues, lors des premiers instants de la filature, se fit de moins en moins nombreuse, au fur et à mesure que l'on se rapprochait des quartiers pauvres, abandonnés et malfamés de la ville. Cela ne faisait que compliquer la tâche pour Artémis, qui devait les garder en visuel en permanence, au risque de les perdre, chose qu'il ne pourrait pas accepter.
Pour éviter d'éveiller les soupsçons, il du même se résigner à passer temporairement par les toits - qu'il connaissait bien, soit dit en passant.
Après un petit quart d'heure de marche, l'homme et les deux femmes s'arrêtèrent devant une large bâtisse. Ils regardèrent autour d'eux, vérifiant l'absence de menace. Ou tout du moins, l'absence visible de menace. Car les pires menaces sont celles que l'on ne voit pas : Cuian et Artémis était donc un de ces menaces...
Une fois les trois intéressés dans l'immense bâtiment, les deux hommes se retrouvèrent devant la porte d'entrée.

Berserker ou à la dérobée ? J'ai tendance à préférer la discrétion... Maintenant, rien ne me dis que tu en sera capable, donc je me prépare à l'éventualité de finir tout cela dans un bain de sang. Ce qui, en soi, ne me dérange guère...

Artémis se détourna du paysan espion, et s'avança vers la fenêtre la plus proche de lui... Elle était fermée, évidemment.
Soudain, le garçon se retourna vers son "coéquipier" :

Au fait, je ne te considère pas comme un espion. Pour le moment tout du moins...
Prêt, espion ?

A ces mots, Artémis se lança dans l'escalade du batiment, qui offrait de nombreuses prises. Il n'eut aucun mal à monter, et se douter, pour avoir déjà eu l'occasion de rencontrer l'homme qui l'accompagnait, que celui-ci ne monterait pas de la même façon.
Artémis parvint à atteindre une fenêtre donnant sur un pièce sombre, sans aucune lumière, et vide, a priori.
Il sortit une lame, et entreprit d'ouvrir la fenêtre. Une fois cela fait, il s'engouffra dedans, et atterit avec délicatesse sur le sol, ou plutôt sur le tapis moelleux de la pièce. L'autre homme le rejoins l'instant suivant.
La pièce était plutôt grande, et quelque rayon de soleil filtrait par la fenêtre pleine de poussière et de saleté. Il y avait deux portes.

Bon, une préférence quant à la porte à prendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La quête de l'assassin (3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La quête de l'assassin (3)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Assassin X
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Joran Dheis [Assassin]
» Azäziel [Assassin]
» Haiti Les Paroles D'un Assassin En Liberte Et Les Cris D'une Veuve En Exil !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:: Bienvenue à Gwendalavir ::. :: °Le RPG ~ l'Empire° :: •Plateau d'Astariul• :: •Al-Far•-
Sauter vers: